Saut au contenu principal
Bookmark and Share print small medium large 

also available in English
November 5, 2015
Pour publication immédiate

Éducation : une approche axée sur l’apprenant pour favoriser la prospérité de la province

Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture

Photos disponibles

View details and
download


Une vision ayant pour but la meilleure éducation possible pour les élèves prévoit la participation des Insulaires dans tous les aspects de l’apprentissage pour assurer que les élèves, les parents, les enseignants, les directions, et le gouvernement travaillent ensemble pour atteindre un but commun : l’excellence en apprentissage.

Le premier ministre, M. Wade MacLauchlan; le ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture, M. Hal Perry; le ministre de la Main-d’œuvre et des Études supérieures, M. Richard Brown; et le ministre des Services à la famille et à la personne, M. Doug Currie, ont fait une annonce à ce sujet ce matin.

L’apprentissage est essentiel au développement de la prospérité et de la qualité de vie pour tous les Insulaires. Les élèves et tous ceux qui les appuient pourront influer plus que jamais sur le système d’éducation de l’Île-du-Prince-Édouard. Les apprenants seront au centre de tous les efforts.

« Pour connaître la prospérité, nous devons établir le meilleur système possible pour les apprenants, de la petite enfance jusqu’au marché du travail, a souligné le premier ministre Wade MacLauchlan. Nous collaborerons avec tous les partenaires en apprentissage pour permettre au système d’atteindre l’excellence, développer le plein potentiel de chaque apprenant, et développer une culture de l’apprentissage dans la province. »

Les leaders du milieu de l’éducation et du secteur communautaire auront une influence directe sur l’apprentissage – et ce au niveau de la petite enfance, du système scolaire, du système postsecondaire et plus encore – grâce à la création d’un conseil consultatif des partenaires en apprentissage provincial. Ce groupe, qui sera d’abord coprésidé par le premier ministre MacLauchlan et un représentant communautaire, jouera un rôle actif dans la définition de l’apprentissage à l’Île-du-Prince-Édouard. M.Bill Whalen, professeur de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et ancien coprésident de la Commission sur la gouvernance dans le domaine de l’éducation, sera le premier coprésident communautaire.

« Nous allons mettre à profit les connaissances, l’expérience et l’expertise de tous ceux qui prennent part à l’apprentissage à l’Île-du-Prince-Édouard afin de faire progresser les résultats d’apprentissage », a expliqué le ministre de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Cutlure, M. Hal Perry. « Le gouvernement est conscient que pour connaître du succès, tout le monde va devoir mettre la main à la pâte. Pour réaliser notre objectif, nous allons donner davantage la parole à ceux qui travaillent avec les élèves chaque jour – les enseignants, les directions et les membres de personnel scolaire. »

De nouveaux conseils consultatifs de district de familles d’écoles donneront aux élèves et aux parents plus de possibilités de réellement offrir des conseils en matière d’éducation de la maternelle à la 12e année directement au ministère de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Cutlure. Ils seront formés d’élèves du secondaire, de représentants de conseils d’école/d’associations foyer-école, et d’un représentant régional de la Home and School Federation.

Tous les directeurs et directrices d’école de la province seront invités à participer à un nouveau conseil des directions scolaires provincial. Ce groupe influera directement sur les décisions en matière de politiques et de programmes relatives au système scolaire. Les directions d’école fournissent un leadership en matière d’éducation et influent de façon considérable sur le rendement scolaire. Elles dirigent et supervisent le développement, l’évaluation et d’amélioration de l’éducation ainsi que l’enseignement offert aux élèves.

Pour réussir à mettre en œuvre la vision de l’éducation élaborée par les partenaires, le ministère de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Cutlure prendra la complète responsabilité du système d’éducation et du rendement scolaire. Dans le but de mieux harmoniser les responsabilités en matière d’éducation publique, les fonctions de la Commission scolaire de langue anglaise seront intégrées au ministère de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture.

Cette nouvelle approche permettra au gouvernement de travailler avec tous les partenaires sur des dossiers importants comme la composition des salles de classe et le changement du zonage.

« Nous bâtissons un système d’éducation misant sur la participation et la collaboration, qui est axé sur l’apprenant et vise l’excellence », a déclaré le ministre Perry.
-30-
Contact pour les médias: Katie MacDonald
French - back to top