Saut au contenu principal
print small medium large 

PAGE D'ACCUEIL / MATERNELLE / TRANSITION DE LA MATERNELLE /


Postes d'enseignants de maternelle

Il y aura environ 110 postes d’enseignants et d’enseignantes de maternelle. Les enseignantes de maternelle actuelles seront considérées les premières pour les nouveaux postes. Elles possèdent des connaissances et des formations spécialisées dans le développement de la petite enfance. Ce sont aussi ces personnes qui ont le plus d’expérience avec le programme d’études intégré axé sur le jeu, qui continuera d’être utilisé lorsque la maternelle fera partie du système scolaire.

Les candidates admissibles sont les éducatrices de la petite enfance certifiées ayant travaillé pour le secteur des maternelles de l’Î.-P.-É. pendant au moins un an depuis l’année 2000. La préférence sera accordée aux personnes qui enseignent actuellement la maternelle à l’Î.-P.-É. Les candidates doivent avoir bien réussi le test provincial de compétences en français afin d’enseigner dans une maternelle française ou d’immersion française.

Le concours pour les postes en enseignement de la maternelle s’est terminé à la fin du mois de novembre. Les entrevues ont eu lieu en décembre et janvier. Les commissions scolaires recevront sous peu une liste des personnes sélectionnées et elles enverront une lettre d’offre aux candidats et candidates de leur choix.

L’Université de l’Î.-P.-É. modifie actuellement son programme de baccalauréat en enseignement afin d’accommoder les enseignantes de maternelle qui feront le transfert au système scolaire. Ceux qui n’ont pas de baccalauréat en éducation devront obtenir un B.Ed. avec spécialisation en enseignement de l’élémentaire, et ce, d’ici 2016. La date limite pour les demandes à UPEI est le 20 février 2010. Des renseignements supplémentaires sont offerts sur le site Web de l’université. 

 

French - back to top