Saut au contenu principal
Bookmark and Share print small medium large 

PAGE D'ACCUEIL / SOMMAIRE DES DIRECTIVES MINISTéRIELLES /


DIRECTIVE MINISTÉRIELLE DM 2010-09 Compétence linguistique des enseignants en français/anglais langue seconde

Directive ministérielle
No DM 2010-09

Compétence linguistique des enseignants en français/anglais langue seconde

Conformément à l’article 8 (2) (d) du School Act (Loi scolaire), je publie par la présente la Directive ministérielle suivante, visant la compétence orale des enseignants afin qu’ils soient certifiés à enseigner en français/anglais langue seconde. 

1.0 But

Le but est de donner des directives aux Commissions scolaires afin de désigner la compétence linguistique des enseignants qui désirent enseigner en Français ou l’Anglais langue seconde.

2.0 Définitions
 
   2.1 enseignant
        Tout membre du personnel enseignant qui détient un certificat et un permis d’enseignement émis par  le Ministère, qui est effectivement au service d’un employeur en vertu d’un contrat, conformément aux règlements d’application de la School Act.
 
   2.2 test de compétence linguistique du Nouveau-Brunswick
        Un outil qui permet d’évaluer la performance linguistique d’une personne.

   2.3  niveau supérieur du test de compétence linguistique du Nouveau-Brunswick
         Le niveau ou l’enseignant peut parler couramment la langue à tous les niveaux normalement propres aux besoins professionnels. 
    
   2.4 niveau avancé du test de compétence linguistique du Nouveau-Brunswick
         Le niveau ou une personne peut parler la langue avec suffisamment de précision syntaxique et lexicale pour prendre vraiment part à des conversations formelles et informelles portant sur des sujets pratiques, sociaux et professionnels.

3.0 Documents de référence

Afin de connaître davantage les politiques d’embauche et de certification des enseignants, veuillez consulter les politiques suivantes:

    3.1 Politique d’embauche de la Commission scolaire de l’est, de la Commission scolaire de l’ouest et de la Commission scolaire de langue française

    3.2 Politique de certification des enseignants de la province de l’Île-du-Prince-Édouard


4.0 Rôles et responsabilités

    4.1 Commission scolaire

        4.1.1 La commission scolaire embauchera des enseignants possédant le niveau de compétence orale exigé, conformément à la directive ministérielle.

        4.1.2 Une commission scolaire peut embaucher un enseignant n’ayant pas atteint le niveau exigé avec condition que l’enseignant atteigne le niveau exigé à l’intérieur des deux premières années d’enseignement avant l’obtention de la permanence d’enseigner l’un des programmes cités à la section 5.

        4.1.3 La commission scolaire suivra de près les compétences orales d’un enseignant embauché en vertu de la section 4.1.2

         4.1.4 La commission scolaire préparera un plan en collaboration avec l’enseignant et la direction scolaire si l’enseignant ne démontre pas de progrès pour ce qui est de ses compétences dans le cadre du contrat de probation de deux ans. Le plan identifiera et tiendra compte des possibilités de perfectionnement professionnel et permettra à l’enseignant de suivre des cours de formation linguistique.

         4.1.5 La commission scolaire assurera que la personne a acquis les compétences linguistiques requises à l’intérieur de deux ans. Si le niveau de compétences n’est pas atteint, la personne devra s’acquitter d’une autre tâche au sein de la même commission scolaire, conformément à la convention collective.

     4.2 Enseignant

         4.2.1 L’enseignant devra réussir l’examen de compétence linguistique avant de recevoir un contrat de permanence.  L’enseignant qui a suivi une formation linguistique intensive d’une durée d’au moins trois semaines peut demander de se faire évaluer une deuxième fois.

         4.2.2 L’enseignant devra identifier dans son plan de perfectionnement professionnel les activités choisies en perfectionnement de la langue afin de maintenir son niveau de compétence. 


         4.2.3 L’enseignant embauché en vertu de la Section 5 de la directive ministérielle devra participer à des sessions de perfectionnement professionnel ou de formation linguistique afin d’améliorer son niveau de compétence et atteindre le niveau requis à l’intérieur des deux premières années d’enseignement avant d’obtenir un contrat permanent d’enseignement.

5.0 Directives pour les niveaux de compétences linguistiques

    5.1 Un enseignant qui désire enseigner dans le programme d’immersion en français doit atteindre le niveau supérieur au test de compétence orale.

    5.2 Un enseignant qui désire enseigner dans le programme de Français de base, Français intensif ou le français approfondi doit atteindre le niveau avancé au test de compétence orale.
  
    5.3 Un enseignant qui désire enseigner l’anglais langue seconde au niveau secondaire dans une école de langue française doit atteindre le niveau supérieur lors de l’examen de compétence orale.



Fait à Summerside, le ____ novembre, 2010

 

______________________
Doug Currie
Ministre de l’Éducation
et du Développement de la petite enfance 

French - back to top