Saut au contenu principal
print small medium large 

also available in English
August 29, 2014
Pour publication immédiate

Une main duvre qualifie

Bureau du premier ministre

55e Confrence annuelle des premiers ministres

Immigration

Limmigration jour un rle crucial dans le soutien aux conomies des provinces et des territoires et les premiers ministres demandent au gouvernement fdral que les niveaux dimmigration soient relevs de manire immdiate. Ils demandent galement un systme dimmigration plus efficace.

Les premiers ministres ont ritr que les provinces et les territoires sont les mieux placs pour valuer les besoins de leurs communauts et de leurs conomies rgionales et devraient avoir un rle prpondrant dans la prestation de services visant ltablissement des immigrants.

Les premiers ministres ont aussi soulign le succs du Programme Candidats des provinces. Ils pressent le gouvernement fdral de relever les plafonds des niveaux dimmigration pour les programmes de candidats des provinces. Les premiers ministres reconnaissent le mcanisme dentre acclr pour les immigrants conomiques que mettra en place le gouvernement fdral en janvier 2015.

Ils ont galement soulign que dans certaines rgions, les besoins en main-duvre et les lacunes en matire de formation peuvent ne pas tre temporaires et que des solutions permanentes seront ncessaires, notamment grce un systme dimmigration plus efficace.

En vertu de lAccord Canada-Qubec relatif limmigration et ladmission temporaire des aubains, le Qubec assume pleinement ses responsabilits en matire de planification des niveaux dimmigration, de slection, de francisation et dintgration des immigrants. Dans les domaines relevant de sa comptence, il dfinit sa politique et ses programmes, lgifre, rglemente et tablit ses propres normes.

Ententes sur le dveloppement du march du travail (EDMT)

Les premiers ministres des provinces et territoires se sont engags promouvoir la croissance conomique grce une main-duvre qualifie et productive. Les ententes sur le dveloppement du march du travail (EDMT) appuient des programmes de formation prouvs et efficaces qui aident les Canadiens trouver du travail, comme le dmontrent les valuations continues ralises par le gouvernement fdral et par les gouvernements provinciaux et territoriaux. ce jour, le gouvernement fdral na fourni aucune preuve dmontrant la ncessit de rengocier les EDMT. La formation de la main-duvre est un domaine de comptence provinciale et territoriale et toute dcision future entourant les EDMT doit reposer sur des donnes probantes, faire lobjet dun accord entre les deux ordres de gouvernement et tre effectue en reconnaissant que ces ententes sont essentielles aux services et aux systmes de dveloppement de la main-duvre des provinces et des territoires et doivent conserver leur caractre permanent. Les provinces et les territoires sont les mieux placs pour rpondre aux besoins spcifiques de leurs marchs du travail, un fait qui a t reconnu par le gouvernement fdral lorsquil a transfr aux provinces et aux territoires la responsabilit des mesures demploi offertes en vertu de la Loi sur lassurance-emploi, incluant un transfert de ressources humaines.

Travailleurs trangers temporaires et immigration

Les premiers ministres ont discut des rcents changements apports par le gouvernement fdral au Programme des travailleurs trangers temporaires (PTET). Ils ont soulign que le PTET a fourni un outil conomique important aux employeurs canadiens pour rpondre des besoins en main-duvre pressants lorsque des travailleurs qualifis canadiens ne sont pas disponibles, notamment dans les rgions o des pnuries de main-duvre et des lacunes dans la formation ont t documentes. Les premiers ministres soulignent galement que les travailleurs trangers temporaires font souvent la transition vers une rsidence permanente, notamment par lentremise du Programme des candidats des provinces et des territoires, et qu long terme, ils en viennent contribuer la population active. Bien quils appuient lengagement du gouvernement fdral renforcer lintgrit du programme, les premiers ministres sont proccups par limpact de ces changements sur lconomie canadienne, particulirement sur la capacit attirer des investissements et des entrepreneurs, et sur la cration demplois. Les premiers ministres ont soulign avec insistance que les rformes ne doivent pas empcher laccs au programme pour les employeurs dont les difficults trouver des travailleurs canadiens sont lgitimes.

Il existe plusieurs marchs du travail diffrents au Canada et tout changement au PTET doit reflter ces diffrences. Les premiers ministres demandent au gouvernement fdral de sengager travailler en collaboration avec les provinces et les territoires pour valuer limpact des changements au PTET, afin que toute rpercussion ngative soit corrige et que le programme rponde aux besoins conomiques rgionaux.

Lien connexe

www.pmprovincesterritoires.ca
-30-
Contact pour les mdias: Guy Gallant
French - back to top