Saut au contenu principal
print small medium large 

HOME / LA_GALLERY /


L'Honorable Walter Patterson
Gouverneur du 14 juillet 1769 au 4 novembre 1786



Cliquer pour agrandir

On rapporte que Walter Patterson est né à Foxhall dans le comté de Donegal en Irlande en 1742. Il combat avec le 80e régiment de l'armée britannique en Amérique lors de la guerre de Sept Ans au cours de laquelle il est promu au rang de capitaine. En 1758, les Britanniques envahissent la forteresse de Louisbourg pour la seconde et dernière fois, ils assemblent les colons français (Acadiens) à l'Île-du-Prince-Édouard et les déportent. Il ne reste plus qu'environ 300 Acadiens, surtout au sud de la baie Malpèque et aussi dans la région de Rustico et de Souris lorsque l'Île est accordée à la Grande-Bretagne en 1763. En 1763, l'Île Saint-Jean (l'Île-du-Prince-Édouard) est officiellement établie en tant que colonie.

En 1764, Patterson sollicite la concession de certaines terres de l'Île. Trois ans plus tard, en raison de la loterie des terres de 1767, lui et son frère deviennent propriétaires du lot 19, situé dans la région de Kensington. Le 30 mai 1769, le Conseil privé britannique consent à séparer l'Île Saint-Jean de son annexion avec la Nouvelle-Écosse et lui donne un gouvernement distinct. Patterson est nommé gouverneur de l'Île Saint-Jean (l'Île-du-Prince-Édouard) le 14 juillet 1769, quelques semaines après que l'Île soit officiellement faite une colonie distincte. Le gouverneur Patterson arrive à l'Île le 30 août 1770.

À son arrivée, la population de l'Île est d'environ 300 personnes. Entre 1770 et 1775, environ 1000 nouveaux colons arrivent à l'Île, surtout en provenance de l'Écosse. La capitale, Charlottetown, n'est qu'un nom sur la carte. En septembre 1770, Patterson prête serment de fonction, fait assermenter un Conseil exécutif et entreprend la tâche d'administration. Une des premières ordonnances imposées par le gouverneur et le conseil était d'imposer le paiement de redevances.

Les premières élections se tiennent en 1773 et la première Assemblée se rencontre. Le gouverneur Patterson acquiert plus de 100 000 acres de terrain des propriétaires qui n'ont pas payé leurs redevances. Leurs terres sont mises aux enchères. Les propriétaires des terres qui avaient été vendues pétitionnent ensuite le gouvernement britannique en lui demandant de leur remettre les lots vendus et, lorsqu'ils ne leur sont pas remis, ils lui demandent le rappel du gouverneur Patterson. Pour faire suite à la présentation des demandes des propriétaires, le Secrétaire d'État du gouvernement britannique envoie une dépêche à Patterson le 24 juillet 1783, l'enfreignant de présenter à l'Assemblée le projet de loi annexé et de recommander à l'Assemblée de l'adopter. Le projet de loi en question prévoyait l'annulation des ventes de terrains de 1781. Patterson refuse d'obéir et réussit à obtenir une décision majoritaire du Conseil exécutif soutenant sa position. Ce refus est un des facteurs principaux qui force le gouvernement britannique, le 17 juin 1786, d'informer le gouverneur Patterson qu'il avait été destitué de ses fonctions en tant que gouverneur. En 1789, Patterson retourne en Angleterre où il meurt le 6 septembre 1798.

Photo gracieusement fournie par le PEI Public Archives and Records Office, Numéro de référence 2230/54-7


French - back to top