Saut au contenu principal
print small medium large 

HOME / LA_GALLERY /


L'Honorable General Edmund Fanning,MA, D.D.C., LL.D.
Gouverneur du 4 novembre 1786 au 10 mai 1804



Cliquer pour agrandir

Le général Edmund Fanning est le deuxième gouverneur de l'Île Saint-Jean, nommée Île-du-Prince-Édouard plus tard, depuis la création de la colonie en 1763. Edmund Fanning naît à Long Island en 1737 et meurt à Londres, en Angleterre, le 28 février 1818. Diplômé du Yale College en 1757, Edmund Fanning s'établit en tant qu'avocat au Hillsborough, en Caroline du Nord, où il est élu colonel de milice en 1763 et greffier de la Cour supérieure en 1765. Par la suite, il se présente à l'Assemblée législative. Parmi les fonctions qu'il occupe, il est receveur de l'Enregistrement et on prétend que la rébellion des autorités de réglementation de l'administrateur du gouverneur Tryon est attribuable à ses abus de pouvoir et ses frais exorbitants. On dit qu'en raison de son caractère méchant, « presque toutes les propriétés du comté Orange étaient chargées de doutes en ce qui concernait leurs titres de propriété et on exigeait de nouveaux actes inutiles. » Par ses actions à titre de receveur de l'Enregistrement, ajouté à son zèle pour étouffer l'opposition aux exactions graves du gouvernement et pour amener les dirigeants de cette opposition aux échafauds, le peuple vient à le trouver odieux. Afin d'évader l'indignation populaire, il accompagne le gouverneur Tryon, son beau-père, à New York à titre de secrétaire privé en 1771.

Par la suite, il fait une demande en réparation à l'Assemblée législative de la Caroline du Nord, par l'entremise du gouverneur Martin, le successeur du gouverneur Tryon, pour la destruction de sa propriété. Cependant, la pétition est rejetée à l'unanimité et on réprimande le gouverneur de l'avoir présentée et d'avoir ainsi « moqué la dignité de la Chambre ». /P>

En 1774, le gouvernement britannique offre à Fanning le poste lucratif d'arpenteur général, en guise de récompense pour ses services rendus à la couronne et ses pertes en Caroline du Nord. En 1777, il soulève et commande un corps d'armée formé de 460 Loyalistes nommé « Associated Refugees » ou « King's American Regiment ». Au moment où son régiment était à Long Island, certains de ses hommes sont entrés dans une maison où ils ont lié le propriétaire au lit et lui ont mis une chandelle sous les doigts afin de le forcer à divulguer la cachette de son argent. Fanning se montre également sévère envers tous. Au cours de la guerre, il est blessé à deux reprises et en 1779, on lui confisque sa propriété. Il déménage alors en Nouvelle-Écosse vers la fin de la guerre et on le nomme conseiller et lieutenant-gouverneur le 23 septembre 1783. Trois ans plus tard, le 4 novembre 1786, on le nomme gouverneur de l'Île Saint-Jean (Île-du-Prince-Édouard). Son mandat durera 18 ans.

Fanning est nommé major général de l'armée britannique en 1793, lieutenant-général en 1799 et général en 1808. Le grade M.A. lui est conféré par Harvard en 1764 et par Kings en 1772; le grade D.D.C. lui est décerné par Oxford en 1774 et celui de LL.D. par Yale et Carthmouth en 1803. Son frère Thomas, du Suffolk County dans l'État de New York prononce l'allocution devant le gouverneur Tryon en novembre 1776 et est nommé pour représenter la soumission du comité du comté. En juin 1778, Fanning se fait capturer et emmener par un parti des whigs..

Photo gracieusement fournie par le PEI Public Archives and Records Office, Numéro de référence 2320/60-1


French - back to top