Saut au contenu principal
print small medium large 

HOME / LA_GALLERY /


L'Honorable Andrew Archibald Macdonald
Lieutenant-gouverneur du 1er août 1884 au 2 septembre 1889



Cliquer pour agrandir

Andrew Archibald MacDonald est le dix-septième lieutenant-gouverneur de l'Île-du-Prince-Édouard depuis la création de la colonie en 1763. Andrew Archibald MacDonald est descendant de la branche Clanronald des MacDonald des îles Britanniques, fils de Hugh et Catherine MacDonald de Panmure. Son grand-père Andrew MacDonald immigra à Three Rivers à l'Î.-P.-É. en 1806 avec sa famille et ses domestiques à partir d'Inverness-shire en Écosse. Il acheta une large parcelle de terrain dans la province d'où il exploita une importante entreprise commerciale pendant de nombreuses années.

Andrew Macdonald naît à Three Rivers le 14 février 1829. Il est éduqué dans une école du comté et par un tuteur privé avant de devenir un marchand et un armateur. Il est membre de l'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard de 1853 à 1858. En 1863, il épouse Elizabeth, la troisième fille de l'honorable Thomas Owen (ancien maître général des Postes) et ils auront quatre fils. De 1849 à 1870, il est l'agent consulaire des États-Unis à Three Rivers. Il siège en tant que représentant de Georgetown dans la Chambre d'Assemblée de 1854 à 1870. En 1863, Macdonald remporte un siège au Conseil législatif, qui était électif depuis peu. Représentant du 2e district de Kings, il est réélu en 1867. En 1873, lorsque l'Île devient une province du dominion du Canada, il devient maître général des Postes au cabinet provincial et il maintient son portfolio jusqu'à ce qu'il soit nommé lieutenant-gouverneur de la province le 1er août 1884. Il reste en fonction jusqu'en 1889. Il est un des délégués de la Conférence de Charlottetown sur l'union des basses provinces en 1864, et en septembre de la même année, il poursuit les pourparlers en tant que délégué à la Conférence de Québec. Il négocie les conditions de l'union des colonies de l'Amérique du Nord britannique. En 1868, il est délégué de la Convention internationale à Portland aux États-Unis, membre de la Commission de l'éducation de 1867 à 1870, curateur public dans le cadre de la loi intitulée Land Purchase Act (1875) et chef du club Caledonia.

Andrew Macdonald est membre du Conseil exécutif de 1867 à 1872 et il reprend ses fonctions après leur courte défaite, du 18 avril 1872 jusqu'à la Confédération. Il est chef du Government Party au Conseil législatif pendant quelques années. Il retourne d'abord à titre de représentant du parti libéral pour mettre en œuvre le gouvernement responsable et le droit de vote élargi. Lorsque la section conservatrice du parti se joint à la section libérale du parti conservateur, il s'unit à eux pour perfectionner les lois intitulées Free Education Act, Land Purchase Act, et Railway Act, la Confédération et d'autres mesures progressives.

En 1891, monsieur Macdonald est nommé au Sénat du Canada et il demeurera au Sénat jusqu'à sa mort à Ottawa le 21 mars 1912.

Photo gracieusement fournie par le PEI Public Archives and Records Office, Numéro de référence 2320/60-18


French - back to top