Saut au contenu principal

Premiers Gallery

print small medium large 

PAGE D'ACCUEIL / IMAGES ET VIDÉO / GALERIE DES PREMIERS MINISTRES /


Sir Louis Henry Davies
Premier ministre de 1876 à 1879



Cliquer pour agrandir

LOUIS HENRY DAVIES EST NÉ à Charlottetown, le 4 mai 1845. Après avoir fréquenté les écoles de la ville, il a fait son droit. Davies a été admis au barreau (Inner Temple) de Londres, en Angleterre en 1866, puis au barreau de la province en 1867, l'année de la Confédération canadienne. Il a alors établi un cabinet à Charlottetown, qu'il a tenu pendant un certain nombre d'années. Jeune avocat, L.H. Davies a été le principal défenseur du regroupement des locataires devant la Commission des terres de l'Île-du-Prince-Édouard, qui a siégé en 1875 et 1876 dans le but de régler la question de l'absentéisme des propriétaires terriens et de donner aux locataires de l'Île des titres libres de propriété pour leurs terres.
Davies est entré en politique en tant que libéral, et s'est fait élire en 1876. À l'époque, la question des écoles confessionnelles était à son paroxysme; les différences religieuses ont entraîné la scission des partis politiques. Les catholiques et les protestants se sont divisés sur la question sans égard aux lignes officielles des partis.
En 1876, à la suite de la défaite du gouvernement conservateur du premier ministre L.C. Owen, Davies a dirigé une coalition des députés protestants pour former un gouvernement dont il est devenu le premier ministre et procureur général. La coalition du premier ministre Davies s'était formée sur la promesse d'adopter un projet de loi sur la gratuité scolaire (Free School Bill), mais après l'adoption de la loi, la question de la loyauté envers les partis a refait surface.
Le premier ministre Davies, le troisième premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard après la Confédération, a effectué de nombreuses réformes dans la fonction publique provinciale et a donné à la province des assises financières solides durant son mandat, malgré l'opposition grandissante à l'égard du gouvernement de coalition. En 1879, les conservateurs ont défait la coalition, et le gouvernement a été renversé sur une motion de censure.
En 1882, le premier ministre Davies s'est lancé dans la politique fédérale et a été élu à la Chambre des communes. Il est resté au parlement fédéral jusqu'en 1901 et a servi dans le cabinet de sir Wilfrid Laurier en tant que ministre de la Marine et des Pêches. En 1897, L.H. Davies a été fait chevalier par la reine Victoria. En 1901, il a été élevé à la Cour suprême du Canada, la première personne née à l'Île-du-Prince-Édouard à y être nommée. En 1918, il a été nommé juge en chef du Canada, une charge qu'il a occupée jusqu'à son décès, le 1er mai 1924.
L.H. Davies est enterré à Ottawa.

French - back to top