Saut au contenu principal
Bookmark and Share print small medium large 

also available in English
January 21, 2010
Pour publication immédiate

La province interdit l'utilisation des téléphones cellulaires au volant

Transports et Renouvellement de l'infrastructure

Une nouvelle loi qui entrera en vigueur samedi vise à rendre les routes de l’Île plus sécuritaires. À compter du 23 janvier, il sera illégal d’utiliser des appareils électroniques sans fil en conduisant sur les routes de l’Île-du-Prince-Édouard.

« Je suis très heureux de voir que le gouvernement reconnaît qu’il est dangereux d’utiliser des appareils portatifs en conduisant et qu’une loi a été adoptée à cet effet, affirme Ron MacKinley, ministre des Transports et du Renouvellement de l’infrastructure. Les recherches montrent clairement que le risque d’accident est beaucoup plus grand lorsque les conducteurs font des appels ou qu’ils échangent des messages textes. Il n’y a aucun doute que les routes de l’Île seront plus sécuritaires au fur et à mesure que les conducteurs se conforment à la nouvelle loi. »

En vertu de la nouvelle loi, les appareils interdits sont les téléphones cellulaires, les téléphones intelligents comme les BlackBerry et les iPhone, les téléphones 10-4, les GPS et les ordinateurs portatifs. Les radios émetteurs-récepteurs ainsi que les appareils mains libres qui s’activent par un bouton sont permis. Les appels 911 sont exempts, tout comme les appels placés par le personnel affecté aux urgences, notamment les pompiers, les fournisseurs de services médicaux d’urgence et les policiers. Les conducteurs qui enfreignent la nouvelle loi seront passibles d’amendes allant de 250 $ à 400 $ et pourraient accumuler trois points d’inaptitude.

Le ministère a récemment rencontré l’ensemble des corps policiers municipaux ainsi que des agents de la GRC pour discuter de la nouvelle loi. Même si la loi entre en vigueur le 23 janvier, le ministère s’attend à ce qu’il y ait une certaine période d’ajustement pendant laquelle on donnera plutôt des avertissements que des amendes, comme c’est habituellement le cas après l’adoption de nouvelles lois.

Pour en savoir davantage sur la nouvelle loi, visitez www.gov.pe.ca/cellphones.

Questions et réponses

Q. Quels avantages cette nouvelle loi a-t-elle pour les Insulaires?
R. Le ministre des Transports et du Renouvellement de l’infrastructure, de même que le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard, veut rendre les routes de l’Île sécuritaires pour l’ensemble de ses usagers. Les recherches ont démontré que l’utilisation d’appareils portatifs au volant augmente le risque de collisions de véhicules à moteur, ce qui se traduit par une augmentation de blessures et de décès.

Q. Quels sont les appareils autorisés/interdits en vertu de la nouvelle loi?
R. Appareils autorisés :
Les appareils portatifs peuvent être utilisés si le véhicule est stationné légalement sur l’accotement et qu’il n’entrave pas la circulation. L’autre option est d’opter pour le mains libres.
Appareils interdits :
Vous ne pouvez pas utiliser un appareil de télécommunication sans fil en conduisant, notamment les appareils pouvant recevoir ou transmettre des communications téléphoniques, des données électroniques, des courriels ou des messages textes. Ceci inclut les GPS.

Q. Que signifie l’expression « mains libres »?
R. Il est possible d’ajouter un outil à votre cellulaire, BlackBerry ou autre appareil de communication vous permettant de l’utiliser en appuyant sur un bouton. Vous pouvez également utiliser l’option « Haut-parleurs » de votre appareil. Vous devrez composer le numéro en utilisant une commande verbale ou une commande à une touche. On vise à assurer que l’appareil de communication puisse être utilisé sans distraction au volant.

Q. Quels sont ces outils mains libres et sont-ils dispendieux?
R. Vous avez plusieurs options. Vous pouvez utiliser une oreillette, un casque d’écoute, un Bluetooth, ou encore, vous brancher sur la chaîne audio du véhicule. Le coût minimum est de 30 $.

Q. Qu’en est-il des radios émetteurs-récepteurs?
R. La loi ne s’applique pas aux appareils de communication liés à un système de transmission radio HF non public, p. ex. les radios BP.

Q. Qu’en est-il des systèmes de positionnement global (GPS)?
R. Les GPS peuvent seulement être utilisés si le conducteur ne dactylographie pas ou ne saisit pas de données en conduisant.

Q. Cette loi s’applique-t-elle à tous les conducteurs?
R. Oui, sauf le personnel affecté aux urgences dans le cadre de ses activités. Si vous conduisez un véhicule de secours, une ambulance, un camion d’incendie ou une voiture de police, cette loi ne s’applique pas à vous dans le cadre de votre travail.

Q. Puis-je utiliser un cellulaire lorsque je suis arrêté dans la circulation?
R. Non, l’arrêt aux feux de circulation et lors d’embouteillages fait partie de la conduite.
-30-
Contact pour les médias: Andrew Sprague
French - back to top