Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
March 26, 2015
Pour publication immédiate

Des recettes accrues et des dpenses moins leves renforcent les prvisions budgtaires du troisime trimestre

Finances et Énergie

Grce aux recettes plus leves gnres par les socits de la Couronne et aux dpenses rduites des ministres, la situation financire de la province sest amliore, enregistrant cinq millions de dollars de plus au troisime trimestre.

Les Insulaires sont en droit de sattendre ce que le gouvernement soit responsable sur le plan financier, de dire le premier ministre, Wade MacLauchlan, qui est aussi le ministre des Finances et de lnergie. Cette mise jour apporte des nouvelles encourageantes qui indiquent comment les compressions budgtaires effectues par les ministres et les fonctionnaires de la province donnent des rsultats et contribuent amliorer les perspectives financires de la province.

Les recettes dpassent de 14,6 millions de dollars le montant qui avait t prvu au budget, grce notamment au rajustement unique de 35 millions de dollars qui a t fait lorsque la province sest jointe au rgime coopratif en matire de rglementation des marchs de capitaux (Cooperative Capital Markets Regulatory System). La Socit dassurance agricole affiche un surplus denviron 10 millions de dollars, ce qui aura pour effet de rduire les primes des agriculteurs lavenir.

En ce qui a trait aux dpenses, les conditions mtorologiques particulirement mauvaises durant lhiver 2015 ont eu de lourdes consquences sur le budget. Les dpenses totales ont augment de 9,6 millions de dollars, tant surtout attribuables aux inondations en dcembre et au nettoyage aprs les temptes hivernales successives. Plusieurs ministres ont pu rduire leurs dpenses, ce qui a aid compenser les augmentations dans dautres secteurs.

Le dficit total consolid de la province est pass 34,7 millions de dollars, ce qui reprsente une diminution par rapport au montant de 39,7 millions prvu au budget.

La dette nette globale de la province a augment ( 2,151 milliards par rapport aux 2,145 milliards prvus au budget), mais le ratio de la dette nette au PIB a diminu en 2013 2014, tout comme en 2014 2015. Le ratio de la dette nette au PIB dtermine lampleur de la dette par rapport lconomie.

Il y a trois ans, notre gouvernement sest engag envers les Insulaires quilibrer le budget de la province, de souligner le premier ministre. Dautres provinces dcouvrent que la tche nest pas facile, mais vu la taille moyenne de notre province et grce nos dirigeants dtermins dpenser les dollars des contribuables de manire efficace et responsable, nous sommes bien placs pour atteindre nos objectifs.

Third Quarter Forecast 2014-2015
-30-
Contact pour les mdias: Brad Chatfield
French - back to top