Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
June 2, 2015
Pour publication immédiate

Le gouvernement provincial facilite laccs aux services davortement

Bureau du premier ministre

Photos disponibles

View details and
download


Le gouvernement de lle-du-Prince-douard procdera llimination des obstacles qui entravent laccs lavortement.

La province a conclu une nouvelle entente avec lhpital de Moncton (The Moncton Hospital) en vue damliorer laccs aux services davortement pour les Insulaires. Les femmes de lle pourront dsormais accder directement au service offert Moncton. Le service sera couvert par le rgime dassurance-maladie provincial par le biais de la carte-sant de l.-P.-. Lentente commencera officiellement le 1er juillet 2015.

Pour accder au service, les femmes de lle devront appeler un numro de tlphone sans frais et fixer un rendez-vous lhpital de Moncton. Les Insulaires nauront pas besoin dobtenir lordonnance dun mdecin ni la signature dun bureau mdical. Elles nauront donc plus franchir les tapes prliminaires requises par le pass.

Le gouvernement de lle-du-Prince-douard est tenu de respecter la Charte canadienne des droits et liberts ainsi que la Loi canadienne sur la sant, a soulign le premier ministre Wade MacLauchlan. La nouvelle entente limine des obstacles comparables ceux identifis dans larrt Morgentaler de 1988 tout en permettant aux femmes de recevoir des soins confidentiels et de qualit.

En ce moment, le gouvernement de lle-du-Prince-douard couvre les avortements effectus lhpital QEII, Halifax.

Ce processus facilite laccs pour les femmes de lle tout en rduisant le stress quelles peuvent ressentir, de dire Doug Currie, ministre de la Sant et du Mieux-tre. Bien que ces changements ne comprennent pas toutes les demandes exprimes par certains groupes, il sagit dun pas dans la bonne direction pour amliorer laccs aux soins spcialiss et assurer la continuit de ce service.
Le gouvernement tient rendre linformation claire et accessible pour les femmes qui cherchent obtenir des services davortement. Le ministre de la Sant et du Mieux-tre travaillera avec divers intervenants, dont Sant .-P.-., la Medical Society et des organismes communautaires, pour assurer laccs linformation.

Selon Paula Biggar, ministre responsable de la Situation de la femme, larrangement annonc aujourdhui permettra damliorer la sant des femmes de lle. Nous allons continuer de travailler avec les groupes dintervenants pour faciliter laccs aux soins prinataux.
-30-
Contact pour les mdias: Mary Moszynski
French - back to top