Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
May 7, 2004
Pour publication immédiate

L.-P.-. PARTICIPERA AU PROJET PILOTE DE DIALYSE PAR CATHTER CENTRAL

Santé et Services sociaux

Cet aprs-midi, le ministre de la Sant et des Services sociaux, monsieur Chester Gillan, a annonc lAssemble lgislative que lle-du-Prince-douard participera un projet pilote dun an visant offrir lhmodialyse par cathter veineux central une technique galement connue sous le nom de dialyse par ligne centrale dans la province. Le traitement sera offert la clinique de dialyse satellite actuelle de Prince-Est.
Plusieurs maladies jouent un rle dans linsuffisance rnale, mais les causes les plus frquentes sont le diabte et lhypertension artrielle. La dialyse est ncessaire lorsque les reins sont endommags de manire permanente et ne peuvent plus fonctionner normalement pour maintenir la vie. La dialyse pure le sang et limine lexcs de fluide.
Il existe deux manires deffectuer une hmodialyse : par voie veineuse priphrique et par voie de cathter veineux central. La voie veineuse priphrique est prfrable, et la majorit des patients dhmodialyse l.-P.-. reoivent ce type de traitement.
Cependant, cette mthode ne convient pas tous et, dans certains cas, il faut avoir recours la dialyse par ligne centrale. Selon le ministre Gillan, le projet pilote permet de fournir un service inestimable aux Insulaires.
Il affirme : Jusqu maintenant, les patients qui recevaient de tels soins devaient se dplacer ou dmnager Moncton ou Halifax, ce qui leur causait dimportantes difficults financires ainsi quune dtrioration de la qualit de vie. Laccs ce service Prince-Est permettra dallger le fardeau de certains de ces patients.
La prsence du Dr Ghazwan Altabbaa, nphrologue cest--dire spcialiste des maladies du rein lequel pratique Prince-Est, renforce la dcision dassurer ce service pilote. De plus, le modle actuel de dotation en personnel du programme de dialyse de l.-P.-. dont les fournisseurs de soins primaires sont des infirmires et infirmiers autoriss a influenc la dcision du QEII de mettre le service en marche ici.
Il se peut que certains patients ayant besoin de la dialyse par ligne centrale ne puissent pas recevoir ce traitement ici parce quil faut tenir compte de certains facteurs comme la condition mdicale de chaque individu et la capacit de la clinique.
Le projet pilote sera valu tout au long de lanne afin de connatre le nombre de patients rfrs par lhpital QEH de Halifax et la capacit de la clinique fournir le service.
-30-
Contact pour les mdias: Sara Underwood
French - back to top