Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
July 21, 2004
Pour publication immédiate

Les enfants de l.-P.-. se portent bien selon un nouveau rapport

Santé et Services sociaux

Si on les compare aux enfants des autres provinces, les enfants de l.-P.-. se portent trs bien, daprs les indicateurs nationaux de la sant et du bien-tre des enfants.
Selon un rapport rendu public aujourdhui par le Conseil du premier ministre sur le dveloppement de lenfant en sant, l.-P.-. devance le reste du pays dans plusieurs domaines de la sant des enfants tels que le poids-sant la naissance, le comportement personnel et social positif, ainsi que la faiblesse des taux dhospitalisation pour des blessures chez les enfants.
Le premier ministre Binns indique que les Insulaires devraient tre encourags par les renseignements contenus dans le troisime rapport annuel sur les enfants de l.-P.-. Nos jeunes enfants font trs bien dans de nombreux secteurs de dveloppement. Cela donne une image positive de nos jeunes familles et met en vidence la qualit de nos programmes de sant, de nos programmes sociaux et de nos programmes dducation la petite enfance, de dire le premier ministre. Le rapport fait ressortir nos points forts mais aussi les domaines o des amliorations simposent. Nous voulons souligner lexcellent travail du Conseil du premier ministre et de toutes les autres personnes qui travaillent fort pour assurer que nos enfants prennent un bon dpart dans la vie.
Selon le prsident du Conseil du premier ministre, le Dr David Wong, le rapport compare les progrs des enfants de lle-du-Prince-douard ceux des enfants dun bout l autre du pays, et ce, de la naissance jusqu lge de cinq ans. On tient compte des indicateurs suivants : le dveloppement physique, la scurit et la protection, le dveloppement socio-affectif, la famille et la collectivit.
Le rapport souligne les initiatives actuelles axes sur les enfants qui appuient les objectifs de la stratgie provinciale de dveloppement de lenfant en sant et attire lattention sur le financement accord aux programmes de l.-P.-. par lintermdiaire de lInitiative fdrale/provinciale de dveloppement de la petite enfance. En suivant de prs les progrs de nos enfants, nous sommes en mesure dorienter les gouvernements et les communauts afin de travailler ensemble pour le bien de nos enfants, explique le Dr Wong. Des questions telles que le tabac durant la grossesse et lobsit chez les enfants ncessitent une intervention concert e de la part du gouvernement et de la collectivit. Nous sommes chanceux dhabiter une petite province, car nous avons une bonne communication et nous collaborons efficacement pour amliorer le sort des enfants par lentremise de notre stratgie provinciale de dveloppement de lenfant en sant.
Le rle du Conseil du premier ministre sur le dveloppement de lenfant en sant est de renseigner le premier ministre sur les problmes affectant les jeunes enfants l.-P.-. et les solutions mises en oeuvre pour y rem dier. Les membres du Conseil du premier ministre sur le dveloppement de lenfant en sant sont le Dr David Wong, prsident, Jane Craswell, Debbie Montgomery, Charles Sark, B.J. Willis, Alice Taylor et Cindy Shepard.
Le rapport est disponible en ligne : www.gov.pe.ca/hcd/index.php3.
Document dinformation
Troisime rapport annuel sur les enfants 2002-2003
Conseil du premier ministre sur le dveloppement de lenfant en sant
de lle-du-Prince-douard

Indicateurs sur lesquels l.-P.-. devance le reste du pays :
Pourcentage le plus faible de naissances prmatures (.-P.-. 5,8 %, Canada 7,5 %)
Proportion la plus faible de bbs ayant un faible poids la naissance (.-P.-. 4,3 %, Canada 7,5 %)
Plus faible taux dhospitalisation pour des blessures chez les enfants pour 100 000 (.-P.-. 353, Canada 430)
Plus faible taux dhyperactivit/dinattention (.-P.-. 10,8 %, Canada 15,1 %)
Taux le plus lev denfants dmontrant des comportements personnels et sociaux positifs (.-P.-. 93,2 %, Canada 84 %)
Proportion la plus faible de familles prsentant un niveau lev de dysfonctionnement (.-P.-. 8,3 %, Canada 11,3 %)
Le moins dinquitudes par rapport la faible cohsion du quartier (.-P.-. 6,4 %, Canada 14,1 %)
Aucun cas signal de rougeole, de mningococcie invasive ou de maladies causes par le Hib, 1998-2001
Deuxime meilleur r sultat en ce qui concerne la scurit du voisinage (.-P.-. 19,8 %, Canada 24,4 %)
Troisime rang pour ce qui est du taux denfants souffrant de troubles affectifs (.-P.-. 16,1 %, Canada 17,8 %)

Indicateurs sur lesquels l.-P.-. est semblable la moyenne canadienne :
Niveaux semblables en ce qui concerne le dveloppement moteur et social (.-P.-. 66,5 %, Canada 72,6 %)
Moyenne semblable denfants prsentant des taux levs daggressivit physique (.-P.-. 11 %, Canada 12,6 %)
Niveaux semblables par rapport aux capacits langagires des enfants de 4 et 5 ans (.-P.-. 75,4 %, Canada 68,8 %)
Pourcentage semblable denfants de 0 5 ans provenant de familles faible revenu (.-P.-. 31,8 %, Canada 25,5 %)
Pourcentage semblable denfants ayant des niveaux dinteraction faibles avec leur parent (.-P.-. 12,6 %, Canada 16,1 %)
Trs faible taux denfants dont le parent ou le tuteur prsente des symptmes de la dpression (.-P.-. 7,9 %, Canada 10,5 %)
Tout comme au Canada, la mortalit infantile a diminu de 15 % l.-P.-. au cours des deux dernires d cennies
Niveaux semblables par rapport la scolarit de la mre :
Moins que le secondaire (.-P.-. 13,6 %, Canada 12,1 %)
Secondaire (.-P.-. 16,5 %, Canada 16,1 %)
Postsecondaire (.-P.-. 22,7 %, Canada 26,5 %)
Collge ou universit (.-P.- . 47,2 %, Canada 45,3 %)

Indicateurs sur lesquels l.-P.-. a obtenu un score infrieur la moyenne canadienne :
Plus grande proportion de bbs ayant un poids lev la naissance (.-P.-. 19,9 %, Canada 13,8 %)
Troisime rang pour ce qui est du taux dallaitement maternel (.-P.- . 68 %, Canada 79 %)
Taux le plus lev denfants ns de mres qui fumaient pendant la grossesse (.-P.-. 23,9 %, Canada 18,5 %)
Niveaux plus bas par rapport la scolarit du pre :
Moins que le secondaire (.-P.-. 19,1 %, Canada 13,3 %)
Secondaire (.-P.-. 20,2 %, Canada 17,6 %)
Postsecondaire (.-P.-. 15,7 %, Canada 19,2 %)
Collge ou universit (.-P.- . 45 %, Canada 49,9 %)
-30-
Contact pour les mdias: Patrick Dorsey
French - back to top