Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
September 27, 2004
Pour publication immédiate

LES LVES DE LLE-DU-PRINCE-DOUARD ONT LOCCASION DE PARTICIPER UNE TUDE PORTANT SUR UN VACCIN CONTRE LA COQUELUCHE

Santé et Services sociaux

Le docteur Lamont Sweet, mdecin hyginiste en chef, a annonc aujourdhui quenviron 18 000 lves seront convis participer une tude portant sur un vaccin contre la coqueluche. Cette tude sera effectue au cours des prochaines semaines. La participation est limite aux lves de la 3e anne la 9e anne, et ceux de la 11e et 12e anne.
La coqueluche est une maladie qui peut tre grave, particulirement chez les jeunes enfants. Elle touche galement les grands enfants, les adolescents ou les adultes de tous ges. Le vaccin contre la coqueluche qui tait administr lle-du-Prince-douard avant 1997 noffrait pas une protection absolue contre la coqueluche et il causait un grand nombre de ractions. En 1997, un nouveau vaccin contre la coqueluche a t dvelopp pour les enfants gs de moins de sept ans. Suite ladministration de ce vaccin, on a observ un nombre moins lev de ractions et, en cas de ractions, elles taient moins graves.
Le docteur Sweet a expliqu : Lle-du-Prince-douard a connu des closions de coqueluche en 1993, 1996 et au cours des 18 derniers mois. Cependant, depuis que nous avons commenc utiliser le nouveau vaccin en 1997, nous avons connu une chute des cas de coqueluche chez les enfants gs de moins de sept ans. Puisquils nont pas reu le nouveau vaccin, le nombre de cas parmi les lves demeure lev. Cette tude fournit une excellente occasion de faire une campagne de rattrapage de la vaccination des enfants dge scolaire, et elle devrait contribuer une baisse des cas de coqueluche dans lensemble de la province.
Le docteur Sweet a dclar que le vaccin qui sera administr aux enfants a dj t homologu pour usage chez les enfants gs de moins de sept ans et chez les personnes ges de 11 54 ans.
Ltude a pour but de documenter le nombre et les types de ractions qui seront perues chez les enfants dge scolaire qui nont pas reu une injection de rappel contre la coqueluche depuis un nombre dannes. Chaque enfant recevra un thermomtre numrique, une rgle et un journal, lequel servira documenter les effets de la piqre. Ils pourront galement inscrire leurs donnes sur un site Internet spcial. Les renseignements recueillis seront envoys au docteur Scott Halperin, chef de lunit des maladies infectieuses de lIWK Health Centre Halifax, et son quipe pour linterprtation.
Le vaccin de rappel contre la coqueluche est galement un vaccin contre le ttanos et la diphtrie. Auparavant, on tait davis quil fallait attendre dix ans suite la dernire injection avant dadministrer ce rappel parce quon croyait quil entranerait des douleurs au bras et une forte fivre. Cependant, on estime maintenant que le nouveau vaccin de rappel peut tre administr aux enfants dont linjection de rappel du vaccin a t administre deux ans plus tt.
La plupart des lves de la 10e anne ne pourront pas participer ltude parce quils ont reu un rappel qui contenait le vaccin contre la coqueluche alors quils taient en 9e anne. Lors de ltude, le vaccin sera offert tous les lves de la 3e la 12e anne qui nont pas reu le vaccin lanne dernire.
Les lves admissibles recevront des informations sur ltude quils devront amener la maison. Si vous avez des questions supplmentaires, veuillez communiquer avec le ministre de la Sant et des Services sociaux en composant le (902) 368-4996, ou composer le numro sans frais de ltude ADACELMC 1 800 891-4334.
-30-
Contact pour les mdias: Sara Underwood
French - back to top