Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
April 27, 2006
Pour publication immédiate

LES POLITIQUES DES COMMISSIONS SCOLAIRES ORIENTENT LCOLE VERS UNE SAINE ALIMENTATION

Éducation

La ministre de lducation, Mildred Dover a annonc aujourdhui que les trois commissions scolaires de lle-du-Prince-douard ont maintenant des politiques en place pour faire la promotion dune saine alimentation lcole.
Le District scolaire de lEst et la Commission scolaire de lOuest ont adopt de nouvelles politiques en matire de nutrition en 2005, et la Commission scolaire de langue franaise a maintenant fait de mme. Les politiques ont t labores par lAlliance pour une saine alimentation avec laide du gouvernement provincial, de
lU..-P.-. et dautres partenaires.
Les politiques recommandent des aliments offrir lcole, et le nombre de fois quils devraient tre servis. Elles recommandent galement des faons de faire des choix daliments sant des choix faciles pour les lves.
La ministre a dclar : En mettant ces politiques en place, les commissions scolaires envoient un message clair que lalimentation saine est importante pour lapprentissage et la sant. Les nouvelles politiques font des coles des endroits sains pour les enfants. Elles aident galement assurer la cohrence entre ce que lon enseigneme aux enfants lcole et les aliments que lon peut se procurer lcole.
De son ct, le ministre de la Sant, Chester Gillan, a dclar que lle-du-Prince-douard est la seule et unique province avoir mis en place de telles politiques dans toutes les coles lmentaires. Et il a ajout : L.-P.-. devient un chef de file en nutrition scolaire grce notre approche provinciale systmatique de promotion de lalimentation saine dans toutes les coles. Nous voulons que les lves se sentent biens et quils aient lnergie ncessaire pour apprendre des sujets thoriques ainsi que des habitudes de mode de vie saines mettre en place pour toute une vie.
Quant elle, la Dre Jennifer Taylor, de lAlliance pour une saine alimentation, a dclar que certaines coles ont observ des changements significatifs depuis lentre en vigueur des politiques. Elle a dit : On vend moins de hots dogs, et les ventes de yogourt, de barres cralires, de rouls, de soupe et de pommes de terre sont la hausse. On observe quun bien plus grand nombre de choix sant sont poss. Chaque jour, les enfants sont bombards de messages publicitaires qui encouragent les mauvais choix. Lcole est maintenant un endroit frquentable o des choix sant sont offerts aux lves.
La premire phase de llaboration de la politique de nutrition a port surtout sur les coles lmentaires, les coles rgionales et les coles de la Commission scolaire de langue franaise. La prochaine tape consiste laborer des politiques pour le secondaire de premier cycle, puis pour le secondaire de deuxime cycle.
LAlliance pour une saine alimentation travaille maintenant avec des quipes dlves de quatre coles secondaires de premier cycle afin de recommander des aliments offrir dans les caftrias et les distributeurs automatiques, des aliments pour les activits de financement, et des prix qui inciteront poser des choix sant. Des petits groupes seront crs dans chaque cole secondaire de premier cycle afin de recommander des pratiques exemplaires permettant doffrir des choix daliments de bon got, peu coteux et sains dans leurs coles.
Pour en savoir davantage sur la saine alimentation ou sur les nouvelles politiques scolaires en matire de nutrition, visitez le site Web de lAlliance pour une saine alimentation, www.healthyeatingpei.ca
-30-
Contact pour les mdias: Jean Doherty
French - back to top