Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
February 19, 2007
Pour publication immédiate

Victoria ajoute 13 proprits patrimoniales au Registre

Affaires communautaires et culturelles

Photos disponibles

View details and
download


Le ministre des Affaires communautaires et culturelles, Elmer MacFadyen, a donn ce matin, le coup denvoi de la Journe du patrimoine, en prsentant des certificats dinscription au registre de lieux patrimoniaux aux propritaires de 13 demeures Victoria ainsi quau propritaire dune demeure se trouvant prs de Tryon.

Les 13 proprits de Victoria se voyant reconnues pour leur importance historique portent 29 le nombre total de lieux patrimoniaux reconnus dans le village de Victoria. On compte, entre autres, deux proprits qui ont t dsignes Lieux patrimoniaux en vertu de la Heritage Places Protection Act (Loi sur la protection des lieux patrimoniaux). Le Victoria Village Inn et le Victoria Community Centre and Playhouse ont t rcemment dsigns proprits patrimoniales et le ministre MacFadyen a dvoil des plaques commmoratives ces deux endroits ce matin. La dsignation est le plus haut niveau de reconnaissance en vertu de la Heritage Places Protection Act (Loi sur la protection des lieux patrimoniaux) et saccompagne de restrictions juridiques quant toute modification du paysage ou des lments architecturaux qui en font un lieu patrimonial.

La Doma Home Tryon parfois connue sous le nom de Gouldrup-Gamble house sest galement vue reconnue aujourdhui par la remise dun certificat du registre de lieux patrimoniaux.

Jaimerais fliciter les propritaires qui reconnaissent et apprcient la valeur historique de ces lieux et qui ont travaill pour les prserver, a dclar le ministre MacFadyen. Ces difices et ces lieux nous enseignent lhistoire et les ralisations de nos anctres tout en refltant la fiert de leurs propritaires et des communauts daujourdhui. Ils constituent vritablement nos plus grands artfacts.

La fondation Hritage Canada fait, chaque anne, la promotion du troisime lundi de fvrier comme Journe du patrimoine. Les activits de la semaine du patrimoine se poursuivront tout au long de la semaine.

DOCUMENTATION :

Les proprits suivantes ont t dsignes en vertu de la Heritage Places Protection Act (Loi sur la protection des lieux patrimoniaux) et se sont vu remettre des plaques, rappelant ainsi quil sagit de lieux patrimoniaux dsigns.

The Victoria Village Inn : Construit dans les annes 1870, cet difice fut dabord une demeure prive, probablement habite par Thomas Trowsdale qui y a alors exploit, pour une courte priode, un atelier de fabrication de voitures. Le capitaine Allan MacLean et sa famille ont occup la maison pendant de nombreuses annes. Le btiment a conserv de nombreux lments architecturaux originaux de style victorien, dont sa conception vernaculaire en forme de L , son ornementation comprenant des garnitures en dentelle de bois, des moulures, ainsi que des fentres cintres et arc bris. La demeure a t convertie en auberge dans les annes 1970 ; elle est exploite depuis une trentaine dannes. Il sagit dune structure architecturale importante dans le village de Victoria, car elle se trouve au cur du village, prs du Victoria Community Centre and Playhouse (centre communautaire et thtre).

Le Victoria Community Centre and Playhouse : Lancien Victoria Hall a t construit en 1915 par Win Bradley, un menuisier et constructeur de Kellys Cross. Cet difice a t un lieu de rassemblement pour de nombreux vnements sociaux et pour de nombreuses causes de la communaut. Il est toujours bien en vue, au centre du village. Il est situ lendroit mme o il a t construit et il a conserv ses lments architecturaux dorigine. On a su respecter le style architectural dorigine au fil des transformations et des rnovations quon lui a fait subir. Depuis 1982, le Victoria Hall est un thtre qui connat le succs sous le nom de Victoria Playhouse et qui attire des visiteurs des quatre coins de la province et dailleurs.

Les 13 proprits suivantes de Victoria by the Sea ont t rpertories en vertu de la Heritage Places Protection Act (Loi sur la protection des lieux patrimoniaux) :

La rsidence Dunrovin du 31, rue Nelson : Cette rsidence a t construite en 1910 pour Charles Palmer, fils de Donald W. Palmer, qui, en 1855, a rserv 20 acres du domaine des Palmer pour fonder le village de Victoria. Construite dans le style no-reine-Anne, cest la troisime rsidence tre construite sur cette proprit. Autrefois connue sous le nom de Recess III , la demeure a t rebaptise Dunrovin , par la famille Wood lorsque celle-ci en fit lacquisition en 1929.

La rsidence Rowans du 88, rue Nelson : Il se peut que cette demeure ait t construite ds le dbut des annes 1850. On pense quelle tait autrefois Hampton et quelle a t relocalise son emplacement actuel au dbut des annes 1880 ; la rsidence est de style victorien tarabiscot. Plus tard, elle a t la proprit de la famille Archibald qui a ajout la vranda panoramique, le pignon avant, les quartiers des employs et les garnitures en dentelle de bois. Le terrain de la proprit se distingue par la prsence dun grand nombre de sorbiers des oiseaux. De 1927 jusquen 1980, la demeure a t la proprit de la famille Inman.

Le 132, rue Nelson : Cette rsidence est une demeure deux tages dinfluence gorgienne, bardeaux de bois. On pense quelle a t construite par M. H.B. Hillcoat, D.Ph. en 1868. La proprit a vu passer dautres familles, dont les familles Rogerson, Lea, Lord et MacVittie. La faade symtrique de la maison et lentre principale sont de style gorgien. Bien que certaines transformations aient t ralises, la maison conserve ses corbeaux de corniche jumels, ses retours de corniche prononcs et ses larmiers aux fentres.

Lglise anglicane St. John the Evangelist : Cette glise a t construite en 1901 par les Haslam Brothers de Victoria en remplacement de lglise construite en 1841 sur ce site, au 391, rue Nelson. Cette glise a t conue par un architecte rput de lle, William Critchlow Harris. Elle constitue un bon exemple de larchitecture no-gothique, dont certains lments sont vidents au niveau de ses contreforts, de ses fentres remplage et en arc tiers-point, de son abside semi-circulaire et de sa tour de coin avec un pinacle chaque coin. Situe bien en vue, en bordure de Victoria, lglise anglicane St. John the Evangelist est un grand monument dans ce secteur.

Le 3, rue Russell : Il sagit dune maison de deux tages, ossature de bois, dans le style architectural vernaculaire maritime avec pignon central. Datant des annes 1880, cet difice a conserv la plupart de ses caractristiques architecturales dorigine. Aprs avoir t occupe par John P. Knox, un pcheur de homard, la rsidence est passe aux mains de son fils Jim Knox et de sa famille. Jim Knox a uvr dans le secteur de la pche Victoria pendant plus de 60 ans et a galement exploit une renardire.

Le 23, rue Russell : Cette rsidence a t btie entre 1870 et 1880 dans le style vernaculaire maritime avec pignon central. Plusieurs lments architecturaux dorigine sont toujours l, intacts, dont la vranda dcorative et les colonnes de support ainsi que les capuchons des fentres. Un solarium prominent a t ajout au second tage dans les annes 1930 ou 1940. Cette rsidence est particulirement associe la famille de lhomme daffaires de Victoria, L.D. MacLeod, et est toujours aux mains des descendants de la famille MacLeod aujourdhui. la fin des annes 1930, la proprit a galement abrit un pavillon de gurison ou pavillon pour les tuberculeux, qui accueillait des patients en convalescence ayant souffert de tuberculose.

Le 22, rue Water : Cette maison a t construite par un homme daffaires de Victoria, Angus Brien, dans le style colonial gorgien et sa construction remonte aux annes 1870. Ldifice a largement conserv son caractre et ses attributs architecturaux dorigine et il est en trs bon tat. Angus Brien tait connu pour ses activits commerciales dans les domaines de lexploitation forestire et des fournitures de tout genre et, en 1880, il avait son propre quai dans le village ainsi que plusieurs entrepts qui ont grandement contribu lconomie de Victoria.

Le 24, rue Main : Cette rsidence a t construite entre 1880 et 1890, possiblement pour Warren Hood, un ferblantier du coin. Dautres familles sont lies la proprit comme les Stordy, les Brooks, les Clark, les Cameron et les MacLean. Cet difice est de style architectural avec chemine centrale et il est toujours dot de certains lments architecturaux qui ont survcu, comme les deux fentres en baie de la faade nord, les fentres deux deux avec capuchons dcoratifs et les portes panneaux. Le degr dinclinaison du toit a t modifi autour des annes 1970, passant dun toit faible pente un toit deux versants. Les caractristiques architecturales de la maison offrent un style unique dans le village.

Le 27, rue Main : Cette demeure a t construite dans les annes 1870 pour Charles Wright. Plus tard, elle a t occupe par un tailleur, Murdock Stewart, et sa famille. En 1911, la rsidence a t transfre Charles F. Miller (1867-1945), un conditionneur de homard, un reprsentant commercial de machines coudre Singer et un accordeur de piano. Les caractristiques architecturales de la maison constituent un bon exemple du style architectural simple dans le village. Cela apparat clairement si lon considre la construction simple ossature de bois et le revtement en bardeaux, ainsi que la petite entre de la vranda.


Le 28, rue Main : Construite pour servir de rsidence prive Benjamin Haslam dans les annes 1870, cette proprit est un exemple du style vernaculaire en forme de L . Aprs la famille Haslam, ce fut au tour de la famille de Jabez Lea (1847-1934) doccuper la proprit. Plus rcemment, la rsidence a t convertie pour abriter une boutique dartisanat/studio dart. Lge de ldifice, ses attributs architecturaux et sa conception, dont la traverse dorigine carreaux et les lumires latrales de lentre principale ainsi que le fait quon puisse la relier aux premiers rsidents de Victoria, sont autant dlments qui confrent cette proprit son importance historique.

Le 30, rue Main : Cet difice a t construit aprs 1910, dans le style carr monumental, un des rares btiments de ce style architectural Victoria. Au dbut de son histoire , la demeure a t la proprit de Herb Profitt et de Charles Rogers qui taient associs lOrient Hotel tout proche. La demeure est la maison denfance de feu le snateur Heath Macquarrie (1919-2002), et elle est reste dans la famille Macquarrie jusquen 2003 servant alors de rsidence dt aux Macquarrie. Le style architectural, son tat extrieur excellent, son intgrit et le fait que cette maison soit rattache au snateur Heath Macquarrie, constituent les raisons pour lesquelles cette proprit a t inscrite au registre de lieux patrimoniaux.

Le 31, rue Main : Cette demeure a t btie aux alentours de 1926 pour Austin Sobey qui a exploit une picerie et un bar laitier dans la partie avant pendant de nombreuses annes. La maison a t construite dans le style bungalow. Elle est reste sur son site dorigine et a subi peu de transformations. Depuis les annes 1940, la demeure a servi de rsidence dt Helena Maud Lea, veuve de lancien premier ministre, Walter Lea (1874-1936).

Le 10, rue Nelson : Cette demeure est de style simple de la fin de lpoque victorienne, un style populaire dans les Maritimes de 1880 1915. Ce style architectural se caractrisait par une conception simple, peu ostentatoire. Cette maison-l est dote de fentres en saillie attrayantes et de moulures discrtes autour des portes et des fentres. La pente de toit importante du toit deux versants caractrise aussi ce style. Lhistoire de la maison a t lie celle de la famille McNevin de 1914 jusque dans les annes 1970.

La proprit suivante, situe Tryon, a galement t rpertorie en vertu de la Heritage Places Protection Act (Loi sur la protection des lieux patrimoniaux) :

Rsidence Doma, Tryon (Doma signifie maison ) : Construite dans le style vernaculaire maritime avec lucarne centrale, la maison a galement t connue sous le nom de Gouldrup-Gamble house . On raconte quelle a t construite par John Gouldrup en 1855. En 1883, la rsidence appartenait Thomas Gamble et elle est reste dans la famille Gamble jusqu la fin des annes 1940, poque laquelle elle a t vendue Claude Vessey qui fabriquait et rparait, sur le site, des harnais pour chevaux. Prsente depuis longtemps dans la communaut et ayant vu son style architectural bien prserv, la rsidence Doma continue de compter dans la communaut de Tryon.
-30-
Contact pour les mdias: Connie McNeill
French - back to top