Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
December 4, 2007
Pour publication immédiate

Les lves de lle-du-Prince-douard affichent de lgres amliorations lors de la dernire valuation PISA

Éducation

Les derniers rsultats du PISA dmontrent que les rsultats des lves de lle-du-Prince-douard en sciences, lecture et mathmatiques sont plus levs que la plupart des autres pays, et semblables plusieurs autres provinces. Les notes moyennes des lves de lle se sont amliores dans chaque domaine depuis la dernire valuation en 2003.
Seulement deux provinces ont affich des amliorations en lecture, soit lle-du-Prince-douard et lOntario. Toutes les autres provinces ont affich une tendance vers la baisse.
1 573 lves de lle-du-Prince-douard, 22 000 lves de lensemble du Canada, et 400 000 lves dans le monde ont procd aux valuations en mai 2006.
Le Programme international pour le suivi des acquis des lves (PISA) constitue un projet men par lOrganisation de Coopration et de Dveloppement conomiques (OCDE) conu pour valuer rgulirement, au moyen dun test international commun, les rsultats obtenus par les lves gs de 15 ans dans les domaines des mathmatiques, de la lecture et des sciences.
Laccent de lvaluation de 2006 tait les sciences. Les deux domaines mineurs taient la lecture et les mathmatiques.
Les lves canadiens ont trs bien russi en sciences. Parmi les 57 pays participants, seulement deux pays, Hong Kong-Chine et la Finlande ont devanc le Canada en sciences.
LAlberta est la seule province qui a dpass la moyenne canadienne en sciences. Les provinces qui taient peu prs dans la moyenne taient le Qubec, lOntario et la Colombie-Britannique. Les six provinces qui taient sous la moyenne canadienne taient Terre-Neuve et Labrador, lle-du-Prince-douard, la Nouvelle-cosse, le Nouveau-Brunswick, le Manitoba et la Saskatchewan.
Les lves canadiens se sont classs au quatrime rang en lecture, derrire la Core, la Finlande et Hong Kong-Chine. Le Canada sest class au cinquime rang en mathmatiques, derrire la Core, la Finlande, Hong Kong-Chine et le Taipei chinois.
Le Qubec est la seule province qui a obtenu une note au-dessus de la moyenne canadienne en lecture et en mathmatiques. Les provinces qui taient dans la moyenne taient lOntario, le Manitoba, lAlberta et la Colombie-Britannique. Les provinces qui taient sous la moyenne canadienne taient Terre-Neuve et Labrador, lle-du-Prince-douard, la Nouvelle-cosse, le Nouveau-Brunswick, et la Saskatchewan.
Le ministre de lducation Gerard Greenan a dit que les rsultats du PISA offrent des renseignements utiles au systme dducation. Il a dit : tant donn quune grande partie de notre budget provincial est dvou lducation, nous voulons certainement connatre les informations que le PISA offre au sujet de lefficacit de nos coles et de notre systme dducation. Le PISA nous offre galement des informations provinciales dtailles sur les caractristiques des lves, des familles et des coles qui influencent la russite. Ces renseignements sont trs utiles aux coles lors de la planification.
Le ministre Greenan a dit quil y a certains indicateurs dans le rapport qui devraient tre encourageants aux Insulaires. Depuis la dernire valuation en 2003, seuls lOntario et lle-du-Prince-douard ont affich des amliorations en sciences et en lecture. Toutes les autres provinces ont obtenu des notes infrieures en 2006 compares celles de 2003.
Le ministre Greenan a dit : Les amliorations constates sont lgres, mais nous sommes encourags par le fait que les rsultats des lves de lle-du-Prince-douard sont suprieurs dans chaque domaine compar la dernire valuation en 2003. Nous sommes une des deux seules provinces qui se sont amliores en lecture et en mathmatiques, tandis que la plupart des provinces affichent une tendance vers la baisse.
Le ministre a ajout que la diffrence marque en lecture entre les sexes dans le rapport le proccupe. Au Canada, les filles ont obtenu 33 points de plus que les garons en lecture. La diffrence est encore plus marque lle o les filles ont obtenu 51 points de plus que les garons. Cette information dmontre le besoin de continuer le bon travail qui saccomplit dans notre systme pour amliorer la littratie, tel que les investissements majeurs que nous apportons dans les bibliothques scolaires et les nouvelles ressources que nous mettons la disposition des lves pour veiller ce que les lves lisent un niveau de 3e anne la fin de la 3e anne.
Vous pouvez consulter le rapport du PISA ladresse www.pisa.gc.ca.
-30-
Contact pour les mdias: Jean Doherty
French - back to top