Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
July 30, 2009
Pour publication immédiate

Le ministre de la Sant fait quipe avec les Jeux du Canada contre linfluenza A (H1N1)

Santé

La Dre Heather Morrison, hyginiste en chef de la province, et le Dr David MacKenzie, vice-prsident des Services mdicaux des Jeux du Canada 2009, font quipe afin dlaborer des protocoles et lignes directrices en vue de minimiser lexposition au virus de linfluenza A (H1N1) au cours des Jeux du Canada.

Avec quelque 4 000 athltes et des milliers de bnvoles qui doivent se ctoyer, nous allons suivre les Jeux de prs, affirme le Dr MacKenzie. Des lignes directrices et protocoles efficaces sont essentiels la bonne gestion de toute exposition au virus de linfluenza A (H1N1).

Le ministre de la Sant continue de surveiller la propagation du virus lle-du-Prince-douard. On compte maintenant neuf cas confirms en laboratoire. Ce sont tous des cas bnins, et toutes les personnes infectes se sont rtablies. Toutefois, mme sil ny a eu jusquici que neuf cas confirms lle-du-Prince-douard, il est probable quil y ait davantage de gens porteurs du virus de linfluenza A (H1N1) et nous nous attendons dautres cas , affirme la Dre Morrison. Le ministre dispose dun plan de surveillance qui lui permet de suivre lvolution du virus dans la province.

Le virus de linfluenza A (H1N1) est une maladie respiratoire infectieuse dont les symptmes sont semblables ceux de la grippe saisonnire humaine (influenza saisonnire), comme une pousse de fivre, la toux, lessoufflement, la gorge irrite, les maux de tte, la perte dapptit, les douleurs musculaires, la fatigue, les frissons, voire les vomissements et la diarrhe, loccasion. Toute personne montrant de tels symptmes doit rester chez elle et rcuprer pendant sept jours compter de lapparition des symptmes. Sils saggravent, le malade doit communiquer avec son mdecin de famille ou un autre professionnel de la sant pour obtenir un suivi. En cas durgence, on doit faire le 9-1-1 ou se rendre aux urgences les plus proches.

Le ministre de la Sant dispose dun solide plan durgence en cas de pandmie dinfluenza et travaille en troite collaboration avec ses homologues fdral, provinciaux et territoriaux pour veiller ce que les mesures prises soient uniformes et coordonnes partout au pays. Le ministre assure aussi la liaison avec les autres ministres afin datteindre les objectifs de planification en cas de pandmie, soit contenir linfection si, comme on le prvoit, le virus de linfluenza A (H1N1) gagne en importance durant la saison automne-hiver, et minimiser les perturbations sociales associes une pandmie.

Le bureau de lhyginiste en chef estime que le premier vaccin ne sera pas prt avant le 1er novembre. Il compte dployer un programme de vaccination contre linfluenza A (H1N1) ce moment. Lapprovisionnement en vaccins sera suffisant pour immuniser toutes les personnes qui auront besoin dun vaccin ou qui souhaitent le recevoir. Il sagit dun lment essentiel du plan canadien intgr de lutte contre la pandmie prpar par le gouvernement fdral avec la collaboration des provinces et des territoires. Le ministre de la Sant de lle-du-Prince-douard a command suffisamment de vaccins pour ceux qui le veulent ou qui en ont besoin, et travaille sur un plan de mise en uvre suivant les lignes directrices nationales en matire de priorisation dans la distribution des vaccins. Le personnel de la sant publique procdera la vaccination du plus grand nombre possible dInsulaires ds que le vaccin sera disponible, et ce, le plus rapidement possible.

Le ministre a publi des renseignements destins aux femmes enceintes. En effet, celles-ci ne sont pas plus susceptibles que les autres de contracter linfluenza, mais, si elles sont infectes par le virus de linfluenza A (H1N1), elles sont plus sujettes des complications, comme la pneumonie et une grave dtresse respiratoire, ce qui peut mettre leur vie et celle de leur ftus en danger. Le traitement prcoce de linfection peut aider rduire les risques de complications. Il est donc important que les femmes qui prsentent des symptmes de linfluenza et qui en sont leur deuxime ou troisime trimestre de grossesse, ou qui ont accouch dans le mois prcdant leur apparition, sadressent un professionnel de la sant et reoivent des soins si les symptmes saggravent.

Le ministre de la Sant souhaite rappeler la population que, en faisant sa part, elle contribue ralentir la propagation des virus. Les mesures prventives comprennent les suivantes : se laver les mains souvent et fond, tousser ou ternuer en se couvrant la bouche ou le nez avec le bras ou le coude, puis rester la maison si on a des symptmes de linfluenza.

Pour de plus amples renseignements sur les lignes directrices pour les camps dt, les femmes enceintes, lhygine des mains ou dautres questions frquentes, veuillez consulter le site Web du ministre de la Sant, www.gov.pe.ca/health (en anglais seulement), ou composer le 1-888-748-5454.
-30-
Contact pour les mdias: Amanda Hamel
French - back to top