Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
November 26, 2009
Pour publication immédiate

Le Conseil consultatif sur la gouvernance en sant rend public son rapport

Santé

La province a rendu public le rapport du Conseil consultatif sur la gouvernance en sant et a dpos un projet de loi visant crer un organisme dirigeant indpendant qui s'appellera Sant .-P.-.

On a demand au Conseil de faire des recommandations concernant la gouvernance du systme de sant en rponse aux observations faites dans le rapport Corpus Sanchez International (CSI), dans lequel on a soulev des questions concernant la structure de la gouvernance. La seule directive prcise tait que le processus fasse appel un chantillon reprsentatif d'Insulaires et que les recommandations appuient la vision, Un systme de sant unique.

La coprsidente du Conseil consultatif sur la gouvernance en sant, la Dre Rosemary Henderson, a dclar : Les recommandations apparaissant dans ce rapport n'ont pas t faites la lgre. Nous tions bien conscients des nombreuses rorganisations du systme de soins de sant au cours des quinze dernires annes, et du besoin d'un modle de gouvernance stable qui permettrait au systme de sant de l'le de se concentrer sur le besoin de soins durables pour les Insulaires.

Le rapport recommande la cration d'un organisme dirigeant indpendant avec un budget global et l'autorit de fournir des services conformes la politique, aux plans et l'orientation gnrale du ministre de la Sant. Le gouvernement a accept l'orientation gnrale prsente dans le rapport du Conseil et il tudiera toutes les recommandations individuelles qui seront mises de l'avant.

Les questions de gouvernance dpassent les questions de structure; en effet, la gouvernance est galement un processus qui engage le personnel et la communaut insulaire. La durabilit du systme de soins de sant dpend grandement de l'appui de la communaut qu'il dessert. ce sujet, le coprsident du Conseil consultatif sur la gouvernance en sant, Ron Maynard, a dclar : Nous avons fortement recommand que le futur conseil d'administration de Sant .-P.-. instaure un processus visant dfinir les valeurs des Insulaires et du gouvernement, et utiliser ces principes pour prciser l'orientation future du systme.

Le projet de loi entourant la cration de Sant .-P.-., lequel a t dpos cet aprs-midi, est juste une autre tape dans la mise en place de la vision du gouvernement, Un systme de sant unique . Contrairement plusieurs changements passs dans la gouvernance du systme de soins de sant, les effets sur le personnel seront minimes, et il n'y aura pas de perte d'emplois en raison de ces amliorations. De mme, on ne prvoit pas que des transferts de personnel Sant .-P.-. se produiront avant janvier 2011, ce qui donnera le temps au gouvernement de consulter les mdecins, le personnel et les syndicats. La loi est conue pour permettre un processus inclusif et rflchi de mettre en place les recommandations du rapport.

De son ct, le ministre de la Sant, Doug Currie, a dclar : J'aimerais remercier le Conseil et ses coprsidents pour le zle dont ils ont fait preuve dans cette rvision. Nous avons t bien chanceux d'avoir un conseil formidable pour conseiller le gouvernement ce sujet. Les systmes de bonne gouvernance ne sont pas aussi visibles pour les Insulaires que les services de sant quotidiens qui ont tant de valeur leurs yeux, mais ils sont absolument essentiels la qualit et la durabilit de ces services. J'aimerais assurer le personnel que les changements dont ils seront tmoins seront pour le mieux. Les dcisions de fonctionnement seront prises plus rapidement et les ressources seront gres avec plus de flexibilit afin de rpondre aux situations rencontres par le personnel chaque jour.

Le Conseil est compos de personnes de l'le reprsentant les diverses perspectives des parties intresses au systme de sant de l'le, notamment la communaut autochtone, les administrateurs de la sant, le milieu acadmique, le milieu professionnel et les intervenants de premire ligne.

Le processus a compris des invitations directes environ 40 organismes communautaires, ainsi que des invitations ouvertes la population dans les journaux et des demandes de soumissions crites. Ces actions ont men la formation de neuf groupes de consultation impliquant plus de 60 Insulaires, et des soumissions crites.
Les recommandations compltes du Conseil sont prsentes dans le rapport en ligne l'adresse www.gov.pe.ca/go/advisoryreport.

FICHE D'INFORMATION

Rapport du Conseil consultatif sur la gouvernance en sant

Dans son discours du Trne du 4 avril 2008, le gouvernement provincial a dclar que le systme de soins de sant tait une priorit stratgique :

En collaboration avec les Insulaires, nous btirons un systme intgr de soins de sant durable, un qui mettra l'importance et orientera la culture vers le bien-tre et les soins [de sant] primaires, en plaant la priorit sur les patients, l'ensemble de la communaut et la durabilit le-du-Prince-douard, discours du Trne, 2008.

Le ministre de la Sant a engag Corpus Sanchez International (CSI) pour qu'elle se charge d'un examen du systme de sant la grandeur de la province et fasse les observations qui s'imposent. Dans son rapport final, CSI a signal une foule de possibilits d'amliorations et, en novembre 2008, le gouvernement a rendu public le rapport de CSI.

CSI a recommand de nombreuses mesures requises pour contenir le cot des soins de sant et pour fournir ultimement des soins plus scuritaires et de meilleure qualit tous les Insulaires. En novembre 2008, sept des recommandations ont t adoptes comme politique :

un investissement de 1,5 million de dollars en soins domicile;
la modernisation des soins de longue dure;
l'exploration de nouveaux modles de soins;
des changements aux services d'urgence;
des changements au rle des centres de sant communautaires;
une redistribution des services hospitaliers;
un nouveau modle de gouvernance en sant (cette recommandation mne la dissolution des cinq conseils d'administration des hpitaux en place).

Quoique le rapport de CSI fasse des recommandations sur les interventions de premire ligne, il fait galement tat des problmes de direction et de gouvernance, et ajoute des recommandations srieuses dans ce domaine. On y indique que l'infrastructure de la gouvernance est un facteur essentiel pour mener bien les changements ncessaires dans le modle de fonctionnement.

Le rapport du CSI recommandait que la province cre un organisme dirigeant indpendant avec un budget global et l'autorit de fournir des services conformes la politique, aux plans et l'orientation gnrale du ministre de la Sant.

CSI a indiqu que le modle de gouvernance actuel est unique au Canada en ce sens qu'il n'y a pas d'organisme de gouvernance global fournissant une direction au systme, bien que ce modle fournisse quand mme le cadre de travail indpendant typiquement requis entre le gouvernement (notamment le ministre de la Sant) et les fournisseurs de soins de sant. Cela a men un certain niveau de bureaucratie qui entrave le systme, entranant ainsi un manque de lignes d'autorit et de responsabilit claires.

Le Conseil consultatif sur la gouvernance en sant a t cr pour faire des recherches et des consultations, et recommander un nouveau modle de gouvernance pour le systme de sant de
l'.-P.-. un modle qui appuie l'orientation adopte par le gouvernement, Un systme de sant unique .

Comme l'a dj fait le CSI avant le rapport, et ce, aprs un processus approfondi et appuy sur des faits, le Conseil a galement recommand que le systme de sant de l'.-P.-. soit opr par un organisme indpendant du gouvernement.

Le rapport du conseil contient un historique, une vue d'ensemble de la thorie de la gouvernance et les principaux concepts recommands.
-30-
Contact pour les mdias: Darlene Gillis
French - back to top