Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
September 26, 2013
Pour publication immédiate

Un programme de subvention populaire a surtout servi financer des thermopompes air

Finances et Énergie

Selon Wes Sheridan, ministre des Finances, de lnergie et des Affaires municipales, les subventions offertes par lOffice de lefficacit nergtique (OE) sont presque puises cause de la demande leve de thermopompes air.

Plus tt cette anne, nous avons rorganis les programmes de lOffice de lefficacit nergtique afin daugmenter le budget des subventions, a soulign le ministre Sheridan. La demande de thermopompes a toutefois t particulirement leve. Afin de veiller au financement dinitiatives conergtiques pour les Insulaires faible revenu, nous devrons fermer le programme de subvention de cette anne le 15 octobre. LOE acceptera et traitera toutes les demandes de subvention reues avant cette date.

Les thermopompes air constituent un moyen efficace et conomique pour chauffer et refroidir une demeure. Plus de 90 % des demandes soumises lOE cette anne portaient sur ce type de systme.

Aprs le 15 octobre, les Insulaires dont le revenu du mnage est de moins de 35 000 $ auront encore accs au programme dnergie domestique pour les personnes faible revenu. Ce programme paye pour quune personne de mtier se rende la maison du client et excute des services dtanchit lair, comme le calfeutrage et le coupe-froid autour des fentres et des portes.

Depuis sa cration en 2008, lOE a vers plus de 4,5 millions de dollars en subventions directes plus de 5 000 clients rsidentiels.

Le programme dnergie domestique pour les personnes faible revenu a aid 2 300 mnages faible revenu rduire leurs cots de chauffage de 350 $ par anne. LOE a galement aid 470 entreprises rduire leur consommation dnergie.

Pour en savoir davantage, visitez www.gov.pe.ca/oee ou communiquez avec lOffice de lefficacit nergtique par tlphone en composant le 902-620-3690 ou le 1-877-734-6336 (sans frais).
-30-
Contact pour les mdias: Jennifer MacDonald-Donovan
French - back to top