Saut au contenu principal

Web Archive

print small medium large 

also available in English
October 3, 2014
Pour publication immédiate

La Cour approuve les changements apports aux programmes de sant mentale et de toxicomanie pour les jeunes

Environnement, Travail et Justice

Le fait damliorer laccs aux programmes de sant mentale et de toxicomanie est une tape importante de llaboration dune stratgie unifie pour remdier aux problmes complexes des jeunes, de dire John Douglas, juge en chef de la Cour provinciale.

La Cour provinciale se rjouit de lannonce de la mise en place dtablissements rsidentiels de sant mentale et de toxicomanie pour les jeunes, a affirm le juge Douglas. Permettre aux adolescents de retourner au mme environnement, mme sils sont soumis une ordonnance de probation et obligs de suivre un traitement, nest souvent pas la voie la plus efficace vers le rtablissement ou la radaptation.

Selon le juge Douglas, le nombre de jeunes qui comparaissent devant les tribunaux avec de srieux problmes de toxicomanie est alarmant. Il a dclar que dans le pass, les problmes de toxicomanie taient gnralement lis lalcool et la marijuana, mais de nos jours, les tribunaux constatent de plus en plus de cas o des drogues plus dangereuses sont prsentes.

Les travailleurs auprs des jeunes ont t entravs par le manque dtablissements rsidentiels offrant des soins de plus longue dure dans la province. Les nouveaux centres devraient permettre des traitements plus approfondis ainsi quune abstinence prolonge.

Les juges de la Cour provinciale sont heureux des efforts conjoints dploys par un certain nombre de ministres, notamment la Justice, la Sant et le Mieux-tre ainsi que les Services communautaires, dans le cadre de cette nouvelle initiative pour la sant des jeunes, a conclu le juge Douglas.
-30-
Contact pour les mdias: Wayne MacKinnon
French - back to top